4e Semi Marathon de Mulhouse

Vendredi 15 avril s’est déroulé dans les rues de Mulhouse la 4ème édition du Semi Marathon ! Un Semi pas comme les autres puisqu’il s’effectue en semi-nocturne. Le départ est donné à 19h30 au stade de l’Ill et sur la ligne de départ, les dragons sont présents ! Gilles (le gentil), Ludovic, Yann, Bastien, Fabienne, Camille, Estelle et Annaëlle, une belle équipe pour représenter l’Iron sur cette course. On a même pu apercevoir parmi les spectateurs le Prési-coach (qui manque beaucoup à nos coureurs du mardi) , Sylvie et notre hovawart favori à l’Iron Maika. C’est d’ailleurs grâce à eux que nous avons quelques photos à vous montrer.

Place aux impressions de nos dragons :

C’était une super course bien organisée. J’avais pour objectif de faire moins d’1h30 et pour cela j’ai suivi le meneur d’allure. Les 10 premiers km se sont faits sans souffrir à discuter avec Yann. Après le deuxième ravito où j’ai perdu du temps, j’ai dû accélérer pour rattraper le groupe. Cela m’a mis dans le rouge pendant quelques kilomètres. Au km 17 ça allait bien mieux et j’ai décidé d’accélérer pour grappiller du temps sur mon objectif. Au final, la fin m’a semblé plus longue que prévu mais j’ai tenu l’objectif fixé et je termine en 1h29. Je suis content de moi et fier de tous ceux qui l’ont fait.

Gilles qui termine 71ème !

Pour moi la course s’est plutôt bien passée, c’était mon premier semi. J’avais un objectif de 1h30 mais je n’étais pas sur de réussir à tenir le rythme car moins de 3 semaines avant j’avais un Trail de 55km et je m’étais surtout préparé pour ce trail… Alors je n’ai eu que 2 semaines pour reprendre l’entraînement avec des vitesses relativement rapides ! Je suis parti avec Gilles, on a fait les trois quarts de la course ensemble en tenant le bon rythme tout en discutant un peu pour faire passer les kilomètres plus rapidement, lui à accéléré 5 km avant la fin, moi j’ai préféré attendre d’être a 1,5km de l’arrivée avant d’accélérer, je suis arrivé 5 secondes avant la barrière des 1H30 donc objectif réussi c’était le principal ! Belle course et belle organisation.

Yann, 75ème !

Belle course pour Bastien également qui a terminé son 5ème Semi Marathon ! Avant la course, Bastien donne des conseils, ne pas partir trop vite, ne pas se laisser emporter et surtout prendre du plaisir. Sa phrase favorite étant de toute façon, « il suffit de mettre un pied devant l’autre ». Mais voilà Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.. Bastien se laisse emporter et part bien plus vite que prévu. Il est bien, il discute avec les coureurs qui l’entourent. Au bout d’un moment, il faut bien que le contrecoup arrive, il doit ralentir et assumer ce départ trop rapide. Il termine en 1h52 à la 332ème place avec quelques douleurs, mais toujours le sourire aux lèvres !

Pour ma course ; J’ai fait les 9 premiers km sur un bon rythme (sous les 5min / km), le temps de rattraper le drapeau des 1h45 (mon objectif). Vu que j’étais encore très bien je ai même dépassé (j’aurai pas du). Le drapeau m’a rattrapé au bout d’1 km, puis j’ai couru un peu avec lui. Environ au 15e km il y a eu une toute petite montée pour traverser un pont et j’ai complètement craqué. À partir de là je perdais 30s par km chaque km. J’ai fini la course complètement KO à plus de 7 min par km sur la fin. J’ai fait 1h54. C’était mon 1er semi. Je n’ai jamais couru plus de 13km donc je suis quand même content. Je sais quoi faire pour atteindre les 1h45 la prochaine fois.

Ludovic, 360ème

Fabienne et Estelle toujours souriante après ce Semi Marathon. Ce n’est pas leur premier et sûrement pas leur dernier ! Elles prennent le départ avec un dossard qu’elles ont déjà depuis 2 ans ! Eh oui, elles devaient participer au Semi en 2020 puis en 2021 mais on connaît tous l’histoire et nous voilà donc en 2022 pour cette 4ème édition. Fabienne prend le départ sans pression, elle est entraîné. Elle termine ce Semi en 2h01 avec le drapeau meneur d’allure des 2h. Estelle est aussi sereine, un peu déçu de ne pas avoir de meneur d’allure pour son objectif de 2h15 mais elle n’en a finalement pas besoin puisqu’elle termine en 2h13 et 53 secondes à la 608 ème place.

J’ai réalisé mon premier semi-marathon et pour quelqu’un qui n’a jamais fait des sorties de plus de 10km, c’est presque un exploit. Je m’étais fixée un objectif mais je n’ai pas pu mener à bien ma préparation à cause de blessures multiples. Au départ de la course, j’étais plutôt stressée mais grâce à mes amis et à l’ambiance générale, je me suis détendue et je me suis laissée porter. J’ai finalement adoré les 15 premiers km, le parcours était agréable et mes douleurs ne se sont pas faites sentir. Les derniers km en revanche étaient plus difficiles, je me suis retrouvée seule sur de longues lignes droites dans la nuit noire parfois. Malgré tout, j’ai tenu et je suis parvenue à terminer cette course qui me tenait tant à cœur. Même si le chrono n’est pas satisfaisant, c’est une satisfaction personnelle que d’avoir réalisé mon premier semi.

Camille, 601ème

Ce Semi Marathon est mon premier et c’est aussi mon premier objectif de la saison. J’ai donc mis toutes les chances de mon côté, j’ai suivi une prépa, travaillée mon allure, mais voilà quelques semaines avant la course, j’ai contracté une tendinite tibial postérieur.. Cette course me tenait à cœur et je n’avais pas envie d’avoir fait toute cette préparation pour rien alors j’ai pris le départ malgré cette douleur. Dans ma tête toujours cet objectif de 2h. Mais, au km5 déjà, je vois passer le drapeau 2h et je n’arrive pas à l’accrocher. Je n’ai pas la forme ni les jambes espérées. Au 8ème km j’ai les sensations que je devrais avoir au 12ème, je ralentis. J’arrive tant bien que mal à passer les 15km, mais je sais que je suis loin de mon objectif, je suis déçue. Mais je ne peux pas aller plus vite. Estelle me dépasse au 18ème km, je serre les dents, je suis à 7min au km alors que je devrais plutôt être aux alentours des 5min45. La fin de la course me paraît interminable, mais ou est cette ligne d’arrivée ? Je la passe enfin en 2h16.. Je suis mélangé entre la très grande déception de ma performance tout en sachant pertinemment qu’avec cette blessure, j’aurais difficilement pu faire mieux et cette petite joie d’avoir tout de même fini mon premier semi Marathon et ça ce n’est pas rien ! Heureusement que sur le parcours mes parents et mon chien étaient la pour m’encourager et me soutenir. D’ailleurs j’ai bien eu besoin de soutien, puisqu’il a fallu m’aider pour marcher jusqu’à la voiture ! Je ferais mieux la prochaine fois maintenant place à la guérison.

Annaëlle, 637ème

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s