Light on Tri Madine

À proximité de Nancy et Metz, le Light on Tri est idéalement situé dans le territoire lorrain. Plusieurs formats ont été proposés, Thomas et Lionel ont pris le départ du format M ce dimanche 22 septembre.

Thomas a fait une très belle perf « J’ai encore réussi à porter un dossard ce dimanche malgré le covid 🤩🤩J’ai participé au M de Madine @lighton_triEt re-top 10 🤘🤘Malgré une course assez difficile et un manque de sensations sur le vélo, il a fait bien chaud.. Je me classe 9ème scratch sur plus de 350 athlètes 🏊‍♂️🚴‍♂️🏃‍♂️Il est dur d’échouer, mais il est pire de ne jamais avoir tenté de réussir ».

Lionel a également pris beaucoup de plaisir. Il termine à la 182ème place « Course très sympa sur le beau site du Lac de Madine pour la natation. La météo était très chaude ce qui a rendu la course à pied difficile (80 % du parcours en plein soleil et 1 seul ravitaillement au bout de 5 km à la fin du premier tour). Bonne reprise pour moi et bonne prépa pour le Natureman s’il est maintenu et ou le club sera bien représenté »

Les résultats complets sur sporkrono !

Light On Favières

Le concept Light On

LIGHT ON, a pour volonté de faire évoluer l’expérience des sports d’endurances tels que le triathlon, le trail ou encore le running.

Cette année, LIGHT ON proposait 5 triathlons sous forme de manche, mais suite à la COVID 19, le programme s’est allégé. Deux courses, on été maintenues pour le moment.

Light On Favières

Dimanche 30 août a eu lieu la première épreuve à Favières non loin de Nancy. Au programme deux distances, un triathlon S et M.

programme de la course

Thomas s’est élancé sur le M et ce que l’on peut dire, c’est qu’il est heureux d’avoir pu remettre un dossard. Le parcours était composé d’1km de natation, de 46km de vélo et de 10km à pied.

« Je sors entier de l’eau, autour des 20. Un beau vélo, 900 de D+ sur 46km. En course à pied j’ai sauvé les meubles, le parcours, c’était de l’herbe et des raidars qui m’ont séché… Je finis 7 au scratch sur environs 200 participants et 3 ème séniors. »

« Je retiens qu’une chose de cette journée, bossez dur, donnez vous les moyens, sortez de votre zone de confort à l’entraînement, et le travail paye »

Thomas