Les championnats de France d’Aquathlon

Bravo à nos 3 jeunes, Yeliz, Mathias, Féréol qui ont représenté le club aux Championnats de France d’Aquathlon ce week-end à Pontivy .

Très belle performance de nos athlètes !
Mathias très content de sa course finit 52ème minime
Fereol termine 78ème minime
Yeliz finit 23ème cadette
Petit résumé de Yeliz :

« Je repars mitigée de ces championnats de France d’aquathlon avec une natation moyenne où je sors 38 ème de l’eau j’ai donc tout misé sur la course à pied mais j’ai malheureusement un point de côté qui m’empêche de m’exprimer comme je l’espérais et je termine finalement à la 21ème place . Une course correcte tout de même mais loin de mes espérances… »

Le lendemain, de l’aquathlon Yeliz était sélectionnée avec la ligue Grand Est pour défendre les couleurs de notre région sur le championnat de France des ligues. Une belle 3 ème 🥉place à la clé ! Bravo !!!

IRONMAN 70.3 Switzerland

Nouvelle course pour Thomas qui prend le départ du 70.3 de Rapperswill ce week-end et une nouvelle belle perf réalisée !

« Je fais une course de mon niveau, plutôt content, je suis quasi dans mes temps prévus Une bonne natation, 32min mais je me coupe sous le pied à la sortie de l’eau J’ai pas regardé en détail, j’ai juste senti un truc, je pars en vélo, les chaussures rigides ont tenu la plaie fermé, 2h30 pour les 90km 👌 un peu de pluie et pas super chaud Et course à pied je vole les 15 premiers kms, j’étais vraiment bien, autour de 3’50/3’55/km, et la douleur qui se réveille, je « saute » au km17 Je sert les dents pour fini le semi en 1h27 Pied en sang, 3 points de suture Je fini en 4h35, 10eme de mon groupe sur 60 et 115 sur 1100 et des brouettes au général 🤷‍♂️ gros gros niveau sur cette course »

Thomas le panda déterminé !

La première question que l’on se pose et qui vous a sûrement poussé à cliquer sur cet article, c’est pourquoi un panda déterminé ?! La réponse est simple, nous avons posé plusieurs questions à Thomas afin de réaliser son portrait. Comme à l’Iron on aime bien les animaux alors on lui a demandé quel animal il aurait voulu être ? Vous l’aurez deviné, c’est le panda ! Oui le panda, c’est un animal avec beaucoup de force sous une carapace de douceur ! La détermination, c’est le mot qu’a choisi Thomas pour se qualifier et vous allez comprendre pourquoi. Bienvenue dans le portrait de Thomas !

Thomas le triathlète

Thomas est membre de l’Iron Club depuis deux saisons. Ce qu’il aime à l’Iron, c’est la complicité entre les membres et la bonne ambiance. Sa discipline préférée c’est le vélo. Devenu triathlète récemment il a déjà pas mal de bon souvenirs au compteur. D’ailleurs, sa meilleure course reste à ce jour l’Ironman 70.3 de Vichy. Un souvenir magique pour l’ambiance, l’ampleur de l’événement, les rencontres, le parcours et surtout une belle performance. La pire course de Thomas ? Il ne l’a pas encore vécu. Il garde tout de même un souvenir amère du M du Val de Gray à cause des conditions météo, notamment de la chaleur et du manque de plaisir sur la course. Cette année Thomas avait pour objectif de se qualifier pour les championnats du monde d’Ironman 70.3… Il garde toujours un petit espoir de pouvoir le réaliser malgré la situation. On vous avait prévenu Thomas est un panda déterminé !

Ironman 70.3 Vicky

Thomas le confiné

Que fait un triathlète pendant le confinement ? Du sport bien évidemment ! Thomas a continué à travailler et s’est donc rendu au travail à vélo pour ne pas perdre le rythme. Il a également continué de s’entraîner en course à pied à 1km de chez lui évidemment. Deux à trois fois par semaine, il fait une séance de gainage et de renforcement musculaire. Autant dire qu’il n’a rien lâché. Ce qui lui manque le plus c’est l’eau. Pouvoir se jeter dans un étang et toucher des bouées. Bien évidemment les apéros et les soirées entre copains lui manquent aussi. Mais pendant le confinement il a quand même fait des choses qu’il ne pensait jamais faire comme courir en tournant à 1km de chez lui comme un hamster, s’éclater en cuisine… Ou encore mettre en scène ses chaussures.

occupation de confinement

Les bonus

  • Les indispensables : Sa montre Garmin et son casque
  • Son plat préféré : Les burger XL avec des frites à la patate douce
  • Si c’était un artiste, il serait comédien pour pouvoir parler sans tabou et donner le sourire aux gens