Natureman

Ce week-end trois dragons se sont élancés sur le Natureman : Carole, Dominique, Lionel ! Une météo incertaine pour les courses, mais heureusement pas de pluie.

Natureman VAR

Au programme 2300m de natation, 90km de vélo avec 1338m de dénivelé positif et pour finir 19,5 km à pied. Découvrez le compte-rendu de Dominique et Lionel.

« Après plusieurs semaines d’inquiétude, nous partons pour le Natureman finalement maintenu, mais avec 3 personnes de moins que prévu.Arrivée aux Salles Sur Verdon sous une pluie battante, nous retrouvons Lionel, petit frère de Thomas.
Les reconnaissances du vendredi sous la pluie toujours aussi forte nous laissait présager une course humide et froide. Samedi matin, météo fraîche mais clémente pour l’installation dans le parc. Départ assez particulier, en rolling start, mais sans avoir pu s’échauffer dans l’eau, ni même se mouiller au préalable.

Ma course : Une natation facilitée par le rolling start dans une eau très claire, environ 2700m pour 2300m prévus, une bonne dose de plaisir avant d’attaquer la partie de manivelles. Parcours vélo avec de très beaux paysages, mais assez exigeant, avec un bon raidard au milieu. Finalement bien sec dans les descentes, seulement un peu de pluie à mi-parcours. Retour au parc pour une transition très longue, bien plus que prévu. La CAP sera finalement conforme aux prévisions, un long trail bien compliqué, le manque d’entraînement ne pardonne pas ! Le passage de la ligne est une délivrance, mais une satisfaction d’être arrivé au bout.


Je félicite les 2 Lionel pour leur course, un beau résultat pour Lio Schlaefflin, une belle résistance pour finir son premier L pour Lio Martin. Une spéciale dédicace pour Carole, qui nous fait une super course le dimanche sur le M après avoir passé le samedi à nous encourager. Un gros merci à Steeve pour ses encouragements top niveau !!  
Et un énorme merci à ma femme Sof pour son soutien et sa présence. »

Dominique

« Course difficile avec une natation plus longue que prévue (2700m), un parcours vélo difficile et un parcours de course à pied typé trail tout aussi difficile. Pour ma part, je suis très satisfait d’être arrivé au bout de mon premier longue distance. Il y a 2 ans quand j’ai vu le reportage sur le natureman je pensais que c’était inaccessible pour moi. Je suis content de ma natation, assez satisfait de mon vélo et un peu déçu de la course à pied car j’ai eu des crampes au bout de 500m. Courir 19km avec des crampes c’est long. J’ai fait une petite erreur d’hydratation qui coûte cher sur la fin de course. Mais ça m’a permis de comprendre que le monde du longue distance est bien différent du court et qu’il faut travailler de nouveaux paramètres. Le cadre du natureman est magnifique en plein milieu des gorges du verdon. Et le petit plus, partager cette expérience avec Dominique Carole Sophie Steve et le petit frère de Thomas c’était vraiment très sympathique dans une super ambiance… dans l’esprit du club. »

Lionel

Natur’M

Au programme 1600m de natation, 52km de vélo avec 900m de dénivelé positif et pour finir 9,8 km à pied. Carole nous raconte sa course :

« Le temps était très humide et incertain mais heureusement pas de pluie pendant les courses. Le parcours vélo n’est pas simple mais ça a été. Je finie en 3h 59 —–> 36 minutes en natation, 2h20 en vélo et 56 minutes en course à pied. Je suis contente de mes temps. »

Carole

Thomas le panda déterminé !

La première question que l’on se pose et qui vous a sûrement poussé à cliquer sur cet article, c’est pourquoi un panda déterminé ?! La réponse est simple, nous avons posé plusieurs questions à Thomas afin de réaliser son portrait. Comme à l’Iron on aime bien les animaux alors on lui a demandé quel animal il aurait voulu être ? Vous l’aurez deviné, c’est le panda ! Oui le panda, c’est un animal avec beaucoup de force sous une carapace de douceur ! La détermination, c’est le mot qu’a choisi Thomas pour se qualifier et vous allez comprendre pourquoi. Bienvenue dans le portrait de Thomas !

Thomas le triathlète

Thomas est membre de l’Iron Club depuis deux saisons. Ce qu’il aime à l’Iron, c’est la complicité entre les membres et la bonne ambiance. Sa discipline préférée c’est le vélo. Devenu triathlète récemment il a déjà pas mal de bon souvenirs au compteur. D’ailleurs, sa meilleure course reste à ce jour l’Ironman 70.3 de Vichy. Un souvenir magique pour l’ambiance, l’ampleur de l’événement, les rencontres, le parcours et surtout une belle performance. La pire course de Thomas ? Il ne l’a pas encore vécu. Il garde tout de même un souvenir amère du M du Val de Gray à cause des conditions météo, notamment de la chaleur et du manque de plaisir sur la course. Cette année Thomas avait pour objectif de se qualifier pour les championnats du monde d’Ironman 70.3… Il garde toujours un petit espoir de pouvoir le réaliser malgré la situation. On vous avait prévenu Thomas est un panda déterminé !

Ironman 70.3 Vicky

Thomas le confiné

Que fait un triathlète pendant le confinement ? Du sport bien évidemment ! Thomas a continué à travailler et s’est donc rendu au travail à vélo pour ne pas perdre le rythme. Il a également continué de s’entraîner en course à pied à 1km de chez lui évidemment. Deux à trois fois par semaine, il fait une séance de gainage et de renforcement musculaire. Autant dire qu’il n’a rien lâché. Ce qui lui manque le plus c’est l’eau. Pouvoir se jeter dans un étang et toucher des bouées. Bien évidemment les apéros et les soirées entre copains lui manquent aussi. Mais pendant le confinement il a quand même fait des choses qu’il ne pensait jamais faire comme courir en tournant à 1km de chez lui comme un hamster, s’éclater en cuisine… Ou encore mettre en scène ses chaussures.

occupation de confinement

Les bonus

  • Les indispensables : Sa montre Garmin et son casque
  • Son plat préféré : Les burger XL avec des frites à la patate douce
  • Si c’était un artiste, il serait comédien pour pouvoir parler sans tabou et donner le sourire aux gens

Trail des Amoureux Acte II

Samedi 15 février trois dragons se sont donnés rendez vous pour un petit trail à Carspach sous les couleurs de l’amour. Une course organisée pour la deuxième édition par le S.G carspach (alias le club de football). Une course sans pression pour le plaisir, non chronométré et sans classement ce qui n’a pas empêcher nos dragons de tout donner !

Les courses :

Les coureurs ont le choix entre deux parcours : un petit trail de 8km et un autre de 14km. Bastien (Simon pour les intimes) s’est élancé sur le trail de 8km. Pour lui l’événement est important puisqu’il a réalisé le trail des amoureux sans son amoureuse et dans le village de ses beaux-parents ! Alors pour cette course sans pression il a tout donné pour finir officieusement 3ème en 39min et 56 secondes.

Nos deux autres dragons Céline et Thomas ont choisi le parcours de 14km. Mais faire juste le trail leurs semblait trop facile alors ils sont allés rouler le matin. 46km pour Céline et 60 pour Thomas qui a même pousser encore plus loin en venant à la course en courant (il est aussi rentré en courant) ! Les temps officieux toujours, Thomas fini 2ème du 14km en 1h et Céline fini en 1h13.

Les photos :

Le reste des photos ici !

Interclubs de Tribiathlon 2020

Dimanche 9 février 2020 s’est déroulé à Strasbourg les interclubs de triathlon et le Class Triathlon.

Les interclubs concrètement qu’est ce que c’est ?

Chaque année, les différents clubs de triathlon de la région peuvent s’affronter sur des épreuves atypiques, ludiques et accessibles à tous ! L’objectif des interclubs est de se retrouver au cœur de l’hiver l’espace d’une journée sur plusieurs épreuves individuelles et collectives pour partager les valeurs du triathlon. Ambiance chaleureuse et conviviale. Pour les jeunes, c’est également l’occasion de participer au Class triathlon. Le Class Triathlon permet d’évaluer le niveau des jeunes (benjamins, minimes, cadets, juniors) à partir de performances chronométriques réalisées en natation et en course à pied.

Les dragons en compétitions :

Cette année, trois équipes de l’Iron se sont déplacées jusqu’à Strasbourg pour participer aux interclubs.

  • Les Iron Girls : Jeanne SCHIFFMACHER / Florine MAY / Filiz BRAND / Pierre OLLIVIER / Cyprien KIEFFER
  • Les Red Warriors : Erwan OHIER / Killian DAGUET / Noah HEYMS / Ferreol SCHOENIG / Quentin WININGER
  • Les Dragon’s coach : Quentin MATHIAS / Laura HUGOT-LAURELUT / Christophe MAILLOT / Dominique OHIER
  • En Individuel : Yeliz BRAND
  • Forfaits : Eda BRAND et Mathias BRINGEL

Le commentaire du coach Christophe :

Hello voilà encore une belle journée de communion avec le groupe des jeunes, rires échanges … Et résultats sportifs, les séances du mardi à pied commencent à porter leurs fruits quant à la posture de chacun en course. En natation des perfs améliorées de 1 à 20 secondes sur une année, good job ! Belles progressions, magnifique cohésion de groupe comme d’habitude.

Le programme de la journée :

  • 9H15 3000m Class Tri en 1 série (hors classement)
  • 9h30 1500m Class Tri en 2 séries (hors classement)
  • 9H50 : 1000m Class Tri en 8 séries (hors classement)
  • 10h35 Briefing Interclubs
  • 10H40 : départ course biathlon à 4 : course à pied en 1 série
  • 11h20 : départ Relais 3*500m (2/1/2) en 5 séries
  • 12h15 – 14h : repas à la piscine de Schiltigheim
  • 13H15 : Ouverture piscine et échauffement
  • 14H00 : Briefing natation
  • 14H15 : 400m nage libre class triathlon en 4 séries
  • 14H43 : 200m nage libre class triathlon en 7 séries
  • 15H16 : 300m nage libre par équipe en escadrille (sauf équipes jeunes) en 2 séries
  • 15H30 : 200m nage libre par équipe en 5 séries
  • 15h55 : Relais 1*100m NL + 4*50m NL en 5 séries
  • 16h25 : Fin des épreuves
  • 16h35 : Relais surprise
  • 16h50 : Podiums

Les résultats et photos :